TEMPS D'ACTIVITES PERISCOLAIRES (TAP)

Depuis la rentrée 2014, les nouveaux rythmes scolaires (24 heures d'enseignement réparties sur 9 demi-journées de classe au lieu de 8) ont été mis en place dans les écoles de Sexey-aux-Forges et Maron. Le Syndicat Intercommunal Scolaire (SIS) Maron/Sexey, qui gère au nom des 2 communes les écoles maternelle et primaire, a souhaité travailler en collaboration avec l'ensemble des acteurs concernés. Une longue période de concertation et de réunions de travail s'est engagée, associant les élus, le corps enseignant, les représentants des parents d'élèves ainsi que l'inspection académique.
La contrainte la plus forte a été d'équilibrer temps scolaire et TAP avec une seule rotation du bus. Il s’est ainsi avéré impossible de proposer des TAP de qualité, encadrés par du personnel compétent, après les cours de l’après-midi.
La solution retenue a donc été de les organiser sur le temps méridien, grâce à l’expérience et à l’expertise de l’association « Bélier-Meulson » qui a accepté de prendre en charge cette organisation, à l’issue du temps de repas, sur Maron. Les 2 premières années (2014-2015 et 2015-2016), le SIS a également fait appel à la MJC Lorraine pour mettre en place des TAP sur l’école de Sexey-aux-Forges, le mercredi matin de 10h15 à 11h30. Cette organisation amputant trop la matinée de temps scolaire, les enseignants ont souhaité rediscuter des modalités d’organisation des TAP.
Une nouvelle réflexion entre représentants des parents, élus, responsables d’associations et enseignants a ainsi débouché sur la suppression des TAP le mercredi matin. Quant aux TAP méridiens, toujours assurés par le « Bélier-Meulson », ils se déroulent entre 13h15h et 14h, à la fois sur Maron et sur Sexey (pour un groupe).
Bien évidemment cette réforme a un coût, mais les élus ont souhaité la gratuité afin que le plus grand nombre puisse y participer mais aussi du fait de notre particularité d'organiser le transport scolaire après les temps d'activités périscolaires.
Après 2 ans de fonctionnement, nous pouvons dire que la mise en place de ces nouveaux rythmes scolaires se passe bien, grâce à l'engagement de tous les acteurs.